Diamanda Galás

Dans la gueule du crocodile

 

 

Edité et traduit de l'anglais (américain) par Lionel Bize, Laura Daengeli, Christian Indermuhle, Christine Ritter et Thibault Walter.

Et maintenant tu es privée d'air comme une chauve-souris à visage humain.

"Diamanda Galás n’est pas que musique, elle est la fréquence parasite d’un système complexe dont elle fusille les représentations ; elle est La Peste, la figure proclamée d’une croisade sans merci du bruit contre le silence."

(Extrait de l'avant-propos de Gwenaël Grossfeld)

 

38 pages, ISBN XXXX .