Kenneth Gaburo

Performance du texte La beauté d’une musique qui ne compte pas

Une musique qui ne compte pas, qui ne rime à rien, une musique de clown. Une musique «trop lourde» pour devenir marchandise, c’est le propos de la pièce-manifeste «The Beauty of Irrelevant Music» du compositeur américain Kenneth Gaburo (1926-1993) que l’équipe Rip on/off a choisi de traduire en français. Pour la sortie de ce onzième volume, l’équipe et des étudiants de Berne rejoueront le spectacle total, avec 6 performeurs, 7 projectionnistes, double multidiffusions sonore, lecture et laser. Interprétation de la performance collaborative dans laquel s’insérait le texte de Gaburo à l’époque (1972).

Co-production Master CAP – Hochschule der Künste Bern

Jeudi 18.10, 18:30
Cinéma Bellevaux
Rue Aloys-Fauquez 4, 1018 Lausanne